0

Quel impact ont les couleurs sur notre intérieur ?

______

Concevoir un intérieur qui nous ressemble et correspond à nos exigences et nos besoins constitue une démarche importante pour chacun d’entre nous. La maison est un refuge, une notion qui a clairement pris une toute autre dimension depuis la pandémie. Ainsi, notre habitation se doit d’être un sanctuaire, un nid dans lequel on vient se reposer et reprendre ses forces, mais aussi savourer de précieux moments énergisants avec les siens, rire, partager… Alors, comment la couleur peut-elle influencer la relation que nous avons avec notre intérieur au quotidien ?

 

Social media

Couleur et intérieur : une histoire de psychologie


Sans parler de chromothérapie, les couleurs peuvent parmi un nombre infini de paramètres, contribuer à notre bien-être. La psychologue Angela Wright a commencé à étudier l’impact des couleurs sur le moral à partir des années 70, et a élaboré un modèle théorique séparant les couleurs en 4 groupes. D’après sa théorie, les quatre couleurs primaires sont : le rouge, le bleu, le jaune et le vert. Chacune d’entre elles a un impact sur une partie de nous : alors que le rouge influence le corps, le bleu joue sur l’esprit et les émotions. L’égo et la confiance en soi sont quant à eux gérés par le jaune, et l’équilibre entre tous ces paramètres est déterminé par le vert.

 


La signification des couleurs


Que l’on croie ou non en cette théorie, force est d’admettre que les couleurs ont une influence sur la façon dont on se sent quelque part. Alors avant d’élire celle qui donnera le ton dans votre intérieur pour les années à venir, lisez le paragraphe qui suit. Les couleurs ont toutes quelque chose à nous raconter.

 

Commençons par les couleurs primaires :

  • Le bleu, couleur du ciel aura tendance à nous pousser à la productivité, il représente la confiance, la sécurité et peut aussi inviter à la spiritualité.
  • Le jaune, couleur solaire par excellence, peut booster notre créativité et notre optimisme. Il est lumineux, énergisant et joyeux !
  • Le rouge, couleur de la passion, est de loin la nuance la plus. Il est excitant et ultra puissant.

Le vert est la couleur de l’équilibre. Rappelant la nature, c’est une teinte qui nous calme et qui nous rassure. Il inspire stabilité et confiance.

 

Les couleurs secondaires peuvent influencer de manière aussi importante le niveau d’énergie d’une pièce :

  • Le orange est une couleur vibrante et accueillante qui elle aussi traduit l’énergie mais sous une forme moins forte que le rouge.
  • Le violet est la couleur de la royauté et de la noblesse (particulièrement dans sa version la plus sombre). Il peut aussi être associé à une forme de spiritualité et stimule l’imagination, car il se rapproche de l’univers du rêve.
  • Enfin, les nuances beiges, marronées sont empreintes de chaleur et de confort. Elles nous rappellent également la nature et témoignent d’une certaine sécurité et d’une fiabilité.

 

Enfin, parlons des couleurs qui n’en sont pas, puisqu’elles sont indispensable dans notre intérieur :

  • Le blanc, cette non-couleur symbolise la pureté, la clarté, la paix. Elle est la nuance la plus simple et possède pourtant une infinité de variétés. On l’utilise souvent comme base en décoration.
  • Le gris exprime la neutralité.
  • Le noir est la nuance la plus forte et la plus radicale de toute la palette chromatique : on l’utilise donc pour mettre en avant et affirmer quelque chose : c’est une couleur qui est souvent associée aux domaines du luxe et de l’élégance, mais aussi au mystère…

 

D’où ces nuances tiennent-elles leur signification ? De la psychologie des couleurs mais aussi d’années d’histoire et de marketing qui ont peu à peu éduqué nos cerveaux. Pour chaque teinte, nous associons une valeur, de manière purement inconsciente. C’est ainsi que certaines couleurs raisonnent davantage avec nos idéaux, nos aspirations, et aussi tout simplement nos gouts.

 

Globalement, les couleurs ont donc un rôle à jouer sur notre humeur. Tandis que certaines peuvent nous calmer lorsque l’on se sent un peu stressé(e), d’autres peuvent nous dynamiser en cas de petite fatigue, ou contribuer à notre bien-être général, à la manière d’un bon film, d’un plat savoureux ou d’une chanson ! Il est donc absolument indispensable de bien les choisir pour son intérieur, et pour cause : l’intérieur est l’endroit où l’on passe le plus de temps. Tantôt lieu de convivialité ou de repos, les couleurs qui le recouvrent doivent refléter votre personnalité, vos envies (à long terme ou sur le moment) et vous permettre d’atteindre un équilibre et un certain bien-être. Et cela va bien au-delà des styles et des tendances du moment.

 

des éléments colorés pour apporter de l'énergie

A chaque pièce de la maison sa couleur

 

Bien entendu, choisir une couleur dans son intérieur n’est pas quelque chose d’anodin. Et pour viser plus de durabilité, aussi bien pour votre portefeuille que pour la planète, il convient de bien réfléchir pour éviter de s’en lasser au bout de quelques mois.

Ainsi, la première question que l’on doit se poser est : quelle est la fonction de cette pièce ?

En effet, malgré des préférences très marquées, on ne choisira pas les mêmes couleurs pour sa chambre que pour sa cuisine. Tout simplement parce que ces deux pièces n’ont pas la même vocation : alors que la chambre sera le lieu de notre détente, la cuisine sera le lieu de nos plus belles créations de chef, et du partage de notre journée avec notre famille.

 

Les bonnes associations de couleur pour votre intérieur

S’il est déjà difficile de déterminer quel impact peut avoir une couleur sur vous, la complexité s’intensifie lorsqu’on les associe les unes avec les autres. En effet, une couleur est rarement utilisée seule. Elle est en principe accompagnée d’autres nuances et il convient donc de réaliser des « mix & match » qui fonctionnent. Là encore, plusieurs écoles s’affrontent, mais la principale règle reste de ne pas surcharger votre intérieur pour éviter la pollution visuelle.

Comme en matière de vêtements, la règle préconise de se limiter à environ trois couleurs par pièce pour maximiser la cohésion et l’harmonie générale. Impossible à respecter ce quota ? Rassurez-vous : par couleur, on entend « nuance » dans son ensemble. Ainsi vous pouvez jouer sur les camaïeux d’une même couleur.

Cette règle n’est pas vraie à 100% mais globalement, plus on ajoute d’éléments de couleurs à une pièce, plus celle-ci devient dynamisante et énergique. Au contraire, plus le nombre de nuances se réduit, plus la monochromie nous rapproche d’une atmosphère simple et minimaliste, donc plus calme (sauf bien sûr si la seule couleur utilisée est un rouge vif).

Trouver le parfait combo de nuances pour une pièce peut s’avérer très difficile, d’autant plus que l’on ne sait jamais par quoi commencer : les murs ? le sol ? les meubles existants ? Ceux que l’on souhaite acheter ? Là encore, mieux vaut avoir une idée, même si elle n’est pas 100% définie, du résultat que l’on souhaite atteindre avant de se lancer dans les travaux, et l’achat de pièces décoratives. Il convient également de procéder à un état des lieux des objets dont on dispose déjà :

  • ceux que l’on souhaite conserver (car on devra les prendre comme premier repère) ;

  • ceux dont on souhaite se séparer (pour les éliminer de l’équation).

Certaines couleurs ont également tendance à mieux s’accorder entre elles que d’autres. Mais là encore, tout est une question de goûts et de ressenti. Alors que certain(e)s d’entre vous privilégieront les associations qui détonnent pour affirmer un style très pointu, d’autres préféreront les couleurs complémentaires, les nuances proches les unes des autres, les camaïeux ou encore le minimalisme de la monochromie, très en vogue ces derniers temps.

Rappelons simplement que personne n’a le monopole du bon goût, et que l’intérieur réussi est celui qui VOUS plait avant tout.

une touche de bleu et une touche de vert sur des tabourets !

Prenez de l'inspiration !

 

Si malgré tout, vous peinez à trouver le parfait mix de couleurs pour votre intérieur, plusieurs solutions s’offrent à vous :

  • Observez la nature : on dit souvent que la nature est bien faite. Il en est de même pour les couleurs qui la caractérisent. Certaines associations que l’on retrouve en montagne, en forêt, le long des plages ou d’une rivière vont vous sembler évidentes. Vous pourrez donc y puiser toute l’inspiration nécessaire pour recréer cette ambiance unique dans votre intérieur.
  • Rendez-vous dans votre penderie : ce n’est pas une science exacte, mais il se peut que déjà dans votre garde-robe, vos couleurs favorites se détachent du reste. A vous de voir si elles peuvent être retranscrites dans votre intérieur.
  • Cultivez-vous ! De nos jours, l’inspiration n’a jamais été aussi facile à trouver : réseaux sociaux, émissions TV, magazines… Votre environnement regorge d’outils pour trouver les couleurs qui vous ressemblent vraiment.
  • Faites-nous confiance : Chez Pomax, pour la saison Printemps-Eté 2022, vous pourrez retrouver 4 palettes chromatiques différentes : La première, mise sur l’association de nuances de roses, de violets et de teintes dorées pour une atmosphère très chic. La seconde, matérialisée par un mix de blanc pur, de noir et de vert émeraude vibrant s’invite dans nos intérieurs à la manière d’une brise rafraichissante. La troisième joue sur la palette douce des matières naturelles, rehaussée par quelques nuances lumineuses  de l’été comme le jaune et le bleu turquoise. La dernière est inspirée de la « golden hour », ce moment crépusculaire durant lequel tout ce qui nous entoure se pare d’une lumière dorée et chaleureuse.

 

Comment répartir la couleur dans son intérieur ?

Vous souhaitez mettre de la couleur dans votre nid douillet, mais vous avez peur de vous lasser ? Notre meilleur conseil se résume à choisir une couleur neutre comme trame de fond. Un blanc pur, un blanc cassé tirant vers les écrus, un blanc grisé… Peu importe si votre préférence tire vers les couleurs chaudes ou froides, une teinte neutre a l’avantage de s’associer plus facilement à un grand nombre de couleurs. Elle peut donc suivre vos envies déco au fil du temps.

Privilégiez les petits objets pour les couleurs franches. Bleu klein ? Rouge vif ? Rose fuchsia ? Qui ne rêve pas d’adopter une « statement piece » qui se détacherait du reste du décor et apporterait une dose d’énergie et de chic à son chez-soi ? On en rêve tous.

Cependant, on sait aussi que nos envies déco sont souvent dictées par les tendances, de manière inconsciente. Et changer de canapé d’angle ou de peinture dans une pièce ne demande pas le même investissement en temps et en budget que de changer un petit vase sur une étagère. Dans un esprit de durabilité, on vous conseille donc de privilégier les tonalités neutres et basiques pour les gros meubles que vous allez garder longtemps, et de jouer la carte de l’extravagance sur des objets déco plus réduits comme des vases, des bougies ou encore des coussins.

le vert, une couleur relaxante qui rappelle la nature

Maintenant, vous en savez un peu plus sur la manière optimale d’agencer les couleurs dans votre intérieur pour vous sentir au mieux chez vous. Mais la couleur n’est qu’un des nombreux facteurs à déterminer le bien-être que vous pourrez ressentir dans une pièce.

Le style des éléments intégrés dans une pièce, l’attachement que vous avez envers eux, l’agencement de la pièce, la lumière, le niveau d’énergie et de calme que vous ressentez, la pollution visuelle éventuelle… sont autant d’éléments déterminants quant à votre ressenti d’une pièce de la maison.

Pour savoir comment atteindre l’équilibre au sein de votre intérieur, nous vous conseillons de commander gratuitement notre « guide de l’équilibre ». Vous y retrouverez nos conseils pour réfléchir en profondeur et comprendre quelles sont VOS attentes vis-à-vis de votre intérieur, et de nombreuses astuces déco pour atteindre le parfait équilibre et vous sentir vraiment chez vous.

Nous utilisons des cookies pour faciliter votre expérience de navigation. En continuant à utiliser ce site Web, vous acceptez ces.

Vous pouvez trouver plus d'informations dans notre conditions générales.